the sweet escape

.

08 février 2010

The greatest thing you'll ever learn is just to love and be loved in return.

Depuis quelques jours je tombe d’amour pour Ewan McGregor. J’ai résisté à l’envie de m’inscrire sur un de ces sites de fans dont les noms me font un peu honte, et puis j’ai cédé, parce que je voulais voir ses photos de magazines méticuleusement scannées comme seuls les fans savent le faire…
Tout a commencé quand  M6 a démarré la diffusion de la prélogie de Star Wars, ce qui étrangement m’a poussée à m’envoyer tous les épisodes d’un coup en streaming. Et puis tiens, Moulin Rouge aussi.

Ewan joue bien, il chante bien, il est écossais. Il a une belle ptite bouille plus qu'une gueule de beau gosse. Bon, il est passionné de moto, mais ça je peux lui pardonner. En revanche il m’a brisé le cœur quand il a dit, je cite : « La mode ? Un truc sans intérêt et totalement inutile». Je pourrais éventuellement l’aider à pousser un peu plus loin la réflexion sur ce sujet, ce ne serait pas le premier.
Et puis j’ai vu Trainspotting, qui a ce doux parfum punk/grunge des années 90. Un jour il faudra vraiment que je réfléchisse à la façon dont je pourrais inclure à mon style le grunge qui est en moi, sans trop bousculer la pin-up qui est plus ou moins déjà là.
Je ne pense pas que j’irai voir I love you Philippe Moris en revanche. Peut-être The Ghost writer. Mais le vrai plaisir sera plutôt dans le reste de sa filmographie : Anges et démons, puisque j’ai lu le livre, Miss Potter, un peu de costume comme je les aime et une femme à découvrir, Big fish car Tim Burton oblige, Velvet Goldmine parce que Stella a dit qu'elle l'aimait sur son twitter, Petits meurtres entre amis pour le titre et pour étoffer ma culture danny boylesque. Enfin, c'est surtout The Pillow Book que je veux voir : corps dénudés et calligraphie, un joli programme.
C’est trop bon de se laisser aller au plaisir facile de la groupie, ça faisait longtemps que je n’y avais pas gouté. Comme d’habitude ça tombe sur un FILF (j’ai appris le mot aujourd’hui), le plus triste étant que sa fille ainée a seulement 5 ans de moins que moi.
Bon d’accord, il serait temps de sortir de mon trou et de me trouver un mec.

En attendant...

Capture01

Posté par the-sweet-escape à 05:05 - Permalien [#]